De plus en plus de communes investissent dans du mobilier urbain et ce, pas uniquement en centre-ville. Nombreux maires ont bien compris qu’une entrée de ville accueillante suscite l’intérêt des touristes, mais également de commerciaux. Les villes qui dépensent dans ce domaine sont automatiquement récompensées de leurs efforts. Les retombées ne sont pas uniquement touristiques, c’est ce que nous voyons ci-dessous.

Le mobilier urbain pour créer des lieux plaisants

Le tout béton c’est fini, aujourd’hui nos villes font là part belle à la nature. Si l’on autorise l’installation d’un nouveau centre commercial, ce dernier doit s’engager à planter des arbres sur son terrain. Il doit créer un espace où la végétation y demeure omniprésente. Le but étant évidemment de réduire l’impact de l’Homme. Bien entendu, le mobilier urbain doit s’intégrer dans ces environnements, afin de répondre au moins aux 3 critères suivants :

  • Être utile aux riverains;
  • Être visible;
  • Être en parfait état.

Si l’on veut créer des lieux accueillants dans nos villes, on se doit également de créer des lieux où l’on se sent en sécurité. Le mobilier urbain a son rôle à jouer au niveau de la propreté ( poubelle et cendrier) au niveau de l’accueil ( banc public, table de pic-nic )

Les fabricants de mobilier urbain s’adaptent

Vous l’aurez compris, investir dans le mobilier urbain rapporte énormément aux communes. C’est un investissement qui produit des résultats à court-terme. Les entreprises spécialisées dans ce domaine sont force de proposition et comprennent parfaitement les enjeux économiques de leurs clients, les mairies où les métropoles.

On peut noter que ces fabricants s’impliquent, de plus en plus dans ce qui touche à la défense de l’environnement. Par exemple, ils utilisent des matières recyclées en réduisant l’empreinte carbone. Il est clairement simple de comprendre que l’aménagement de nos communes n’est plus une histoire de budget, mais de tout ce qui se rattache à ce qui a été dit dans cet article.

Catégories : Habitat